animation Bientraitance old


 
Qui sommes-nous?

Naître, grandir, se construire
« La bien-traitance » des plus vulnérables d’entre les siens est l’enjeu d’une société toute entière, un enjeu d’humanité ». Comité de pilotage de « l’Opération pouponnières », 1997

L’Association « Bien-traitance, Formation et Recherches » a été fondée en juin 2004 à l’initiative de Danielle Rapoport, Marie-Odile Bériel et de l’équipe de FAER (Formation, Assistance Educative et Recherches), dans le prolongement de L’Eveil du tout-petit et des actions de formation initiées par Janine LEVY dans les années 70.

Bien-traitance : un néologisme orthographié d’emblée avec ce trait d’union au début des années 90 par Marie-Jeanne Reichen, coordinatrice du Comité de pilotage de « l’Opération pouponnières », dans le cadre de la Direction de l’Action Sociale au sein du Ministère de l’Emploi et de la Solidarité. D’un néologisme à un concept, ce terme a très rapidement dépassé le cadre spécifique de l’enfance, et aujourd’hui, l’ensemble de notre société s’est emparée du terme de bientraitance. Il est vrai qu’il s’était enraciné avec FAER dans une longue évolution, dont les étapes parlent à tous les professionnels de l’enfance : la Naissance sans violence, l’Éveil du tout-petit et le plaisir partagé, l’Accueil des jeunes enfants, l’Humanisation de la pédiatrie hospitalière et la prise en compte de la douleur, l’Intégration de l’enfant porteur de handicap, le respect de la continuité du développement et de l’histoire de tout enfant quelles que soient les situations où il se trouve, le droit à l’accès à ses origines et l’accompagnement de ses parents s’ils sont en difficulté, le soutien des professionnels…

Bien-traitance : notre association continue d’oeuvrer pour préserver le trait d’union de son origine. Il nous protège des risques d’un engouement éphémère pour un slogan ou un label vide de sens, voire de réduire ce nouveau concept à un simple contraire de la maltraitance et à un jugement le confinant dans l’axe du bien ou du mal. Il nous appelle à revisiter les fondamentaux de la psychologie développementale et de la psychanalyse et, dans les enjeux de la triade professionnels-parents-enfants, révèle la variété et la transversalité de nos pratiques. Et surtout, il nous invite, avec D.W. Winnicott au respect du « sentiment continu d’exister » que tout être humain est en droit d’attendre d’autrui, dans son histoire et sa culture, de sa vie intra utérine au grand âge.

Bien-traitance : c'est, pour reprendre l’expression du Pr. Bernard Golse, une valeur intégrée, destinée à devenir partie intégrante de la professionnalisation des soins. Elle nous ouvre à une autre manière d’être en relation avec l’autre et soi-même, dans un respect qui change les manières de dire et de faire, de décider,... et inclut une nécessaire bien-traitance des professionnels dont ce catalogue témoigne.
Présidente
Danielle RAPOPORT
Vice-président
Paul LE CAM
Secrétaire
Dominique BOUSSAT-LETARD
Trésorier
Jean-Marie LAFOND
Directrice
Jeanne-Dominique MARTIN-SOLEIL
Chargée de mission
Marie-Odile BERIEL