Lundi 28 Novembre 2016 – 9h à 17h30

Journée d’études animée par Danielle Rapoport psychologue,
présidente de l’Association Bien-traitance, formation et recherches
Au Centre Social, 15 rue de Chaligny, Paris 75012
(Métro Reuilly-Diderot, lignes 1- 8)

Les violences éducatives ordinaires

de la « naissance » sans violence à l’entrée en « maternelle »
Prouver… Éprouver… Prévenir…

Alors que se prépare pour 2017 la Journée internationale contre les Violences éducatives ordinaires et au nom de l’application de la Convention internationale des droits de l’enfant, la question se pose sur certains manquements de la France pour interdire explicitement le châtiment corporel des enfants dans les familles et en tout lieu accueillant des enfants.   Mais les violences éducatives ordinaires ne se réduisent pas qu’à la fessée, aux gestes brusques et aux tapes : humiliations, cris et paroles blessantes, menaces, rigidité émotionnelle et relationnelle sont autant de violences psychologiques éducatives ordinaires dont on ne peut plus nier les conséquences, à court et à long terme.

Encore faut-il mieux connaître les travaux de recherche en sciences humaines qui le prouvent, dont l’analyse approfondie et partagée lors de cette Journée d’études, comme les avancées actuelles de la législation, peut nous ouvrir à une transformation profonde de nos comportements individuels et institutionnels…


Chargement de la carte…

Date / Heure
28/11/2016
9 h 00 - 17 h 30

Emplacement
Centre social Chaligny
15 rue de Chaligny, 75012 Paris